Solfège, rythme, notations, modes...

Messagede Setzer » Jeu Oct 11, 2007 7:58 pm

Il y a bientôt un an, j'avais entrepris de réexposer un bref tutorial d'harmonie de mon cru. J'ai du être diverti par autre chose et seulement le début à été mis en ligne. Il faut donc réparer ça, et refaire les choses dans les formes !

C'est d'ailleurs la demande de Habib sur les modes, ainsi que de récentes trouvailles dans des bouquins d'harmonie jazz qui me motivent pour remettre à flot cette littérature Noctaventure. :)

______________________________

I - Formalismes : Eléments de base de l'harmonie
- - 1) les intervalles
- - 2) la gamme et ses degrés
- - 3) les accords et leurs notations

II - Recensements de modes
- - 1) Système Majeur Mélodique
- - 2) Système mineur Mélodique
- - 3) Système mineur Harmonique
- - 4) Système Majeur Harmonique
- - 5) Les modes à transpositions limités
- - 6) Les pentaphoniques

III - Etc ...


_______________________________

>message> dsl François, je relance ce post sur le coup de l'inspiration, mais je veux pas non plus détourner l'attention de ton article Uilleann. /wink Je mettrai le tutorial en ligne demain soir.
Dernière édition par Setzer le Mar Avr 22, 2008 11:19 pm, édité 4 fois.
Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 6ème(5ème)
Participations 2024 : 0(45)


Messages: 3036
Inscription: Mar Nov 07, 2006
Localisation: Shanghai, Chine

Messagede François » Jeu Oct 11, 2007 8:20 pm

Tu plaisante mec, l'important c'est de monter une base de données considérable sur ce site. Poste !

De plus, je suis extrèmement interessé par ces articles, cette fois çi je m'y mets à fond, et j'ai du retard à rattraper.

J'ai commandé le bouquin sur l'orchestration de rimski-korsakov que Raul conseillait dans un de ses posts, comme j'ai du retard sur l'harmonie mais que le bouquin n'arrive que dans 2 semaines, ça me laisse quelques après midi pour le bosser !
Sous ecstasy
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 1ème(3ème)
Participations 2024 : 0(64)


Messages: 2589
Inscription: Jeu Nov 09, 2006
Localisation: Dans l'aquarium

Messagede Setzer » Jeu Oct 11, 2007 8:48 pm

atta, je peaufine la présentation, et je reprends le texte !

Je dois dire aussi que mes notations d'accord méritaient une mise à jour :p
Pareil pour les noms de mes modes. Je vais me conformer aux noms utilisés en jazz.
Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 6ème(5ème)
Participations 2024 : 0(45)


Messages: 3036
Inscription: Mar Nov 07, 2006
Localisation: Shanghai, Chine

Messagede Lzn02 » Jeu Oct 11, 2007 8:49 pm

Si on lancait un wikipedia Noctaventure ? /clap
"Les êtres singuliers et leurs actes asociaux sont le charme d'un monde pluriel qui les expulse." (Cocteau)

» Soundcloud «


PhRey a écrit:Un coeur qd on aime, et une petite bite qd on aime pas
Docteur au HGW
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 8ème(39ème)
Participations 2024 : 0(10)


Messages: 1585
Inscription: Mer Nov 08, 2006
Localisation: Nîmes

Messagede alex92 » Jeu Oct 11, 2007 10:50 pm

Bah doit y avoir moyen d'installer un wiki sur le serveur, je pense pas que ça soit plus compliqué qu'installer un forum
Otaku
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 13ème(33ème)
Participations 2024 : 0(13)


Messages: 348
Inscription: Lun Nov 06, 2006
Localisation: Tokyo

Messagede Shadoko » Ven Oct 12, 2007 8:50 pm

Ouais ca c'est la bonne idée ! /clap
Flûte à nez
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 7ème(6ème)
Participations 2024 : 0(38)


Messages: 1030
Inscription: Sam Mar 24, 2007
Localisation: Montpellier

Messagede Setzer » Sam Oct 13, 2007 1:15 am

Je mettrai les définitions en Italique,
Les mots clef en orange
En rouge, je mets Ze Phrase qui résume de façon bâclée le chapitre


I-1) - Les intervalles

Les Paramètres d'une note
Chaque note peut être caractérisée par :
• Sa hauteur : du grave à l'aiguë (physiquement, la fréquence de son dominant appelé "fondamentale")
Donnée par le nom des notes, on y ajoute aussi un indice, qui augmente à chaque passage au Do :Sib[2], Si[2], Do[3], Do#[3],Ré[3]...
• Sa durée : le temps qu'elle dure..
• Son timbre : caractéristique de l'instru qui la joue, le timbre est la "texture" du son, ce qui permet au cerveau de différencier le violon de l'ocarina par exemple. Techniquement, quand une note est jouée, tout un cortège de fréquences vont accompagner la fréquence "fondamentale" et former le timbre. On peut parler de timbres brillant, rond, gras, doux, lumineux, naturel, etc...
• Sa nuance : l'intensité du jeu (pp, p, pf, ff, fff, !), en MIDI, c'est la vélocité, à ne pas confondre avec le volume sonore (ou niveau sonore) du son; car une variation de nuance implique un changement dans le timbre du son. (le volume ne modifie pas le timbre)
• une indication de jeu (staccato, martelato, loure ou plein d'autres mots)

Pour les mélodies, on a d'autres élements
• Le Phrasé : (legato, tout détaché, fluide etc..)
• Le tempo : la vitesse d'exécution, indiquée par une fréquence en bpm (battements par minute) ! à ne pas confondre avec le rythme, qui est le découpage du temps par la disposition, régulière ou pas, de coups. Un rythme peut être complexe ou bateau, mais le tempo n'est jamais qu'une fréquence, un nombre.
• Le mouvement : (andante, allegro, presto) Notion moins objective que le tempo, elle exprime l'ambiance de vitesse, d'entrain que doit avoir le morceau. Il fait double emploi avec le tempo, mais n'est pas abandonné car la notion de Tempo est trop stricte, pas assez artistique, bien qu'elle soit indispensable à cubase pour piger ce qu'on lui demande.

Maintenant que l'on voit bien ce qu'est la hauteur (désolé pour la digression :wink: )

I-1a) Approche simpliste des intervalles
"L'intervalle est la hauteur relative qui sépare un couple de note."

ATTENTION : 1er cas simplifié ! Pour les premières considérations que je vais faire, je me placerai dans le Système tempéré (cf précision en I-1d)): c'est à dire que pour l'instant, seules les notes du piano existent, un Do# = un Réb .

Voyez votre clavier de piano : la hauteur qui sépare chaque touche (le Si du Do, et le Fa du Fa#) est un demi-ton tempéré.
Deux demi-tons tempéré font un ton tempéré : de Do à Ré, un ton tempéré.

c'est le principe que l'on prend pour nommer les intervalles :
---Seconde mineure.................1 demi ton.......... Do Do#
---Seconde Majeure.................2 demi ton.......... Do Ré
---Tierce mineure....................3 demi ton.......... Do Ré#
---Tierce Majeure....................4 demi ton.......... Do Mi
---Quarte................................5 demi ton.......... Do Fa
---Quarte Augmentée,
---ou Quinte diminuée .............6 demi ton.......... Do Fa#
---Quinte..................................7 demi ton.......... Do Sol
---Sixième mineure,
---ou Quinte Augmentée...........8 demi ton.......... Do Sol#
---Sixième Majeur....................9 demi ton.......... Do La
---Septième mineure................10 demi ton........ Do La#
---Septième Majeure................11 demi ton........ Do Si
---Octave................................12 demi tons........Do Do(+aiguë)
---Neuvième mineure...............13 demi tons........Do Do#(+aiguë)
....
ça peut continuer jusqu'à la 13me habituellement, mais alors on dit plutot Octave + Sixième min, Octave + Sixième Maj etc...

I-1b) Les fondements physiques de la consonance
Quand une corde vibre, la fréquence de base, la plus grave est appelée la fondamentale. Puis viennent s'y ajouter pleins d'harmoniques, dont les fréquence sont des multiples entiers de la fondamentale.
Les premières harmonique sont Très Consonantes avec la fondamentale :
jouez un Do[1], et en réalité il y cette "série harmonique":
Do[1] Do[2] Sol[2] Do[3] Mi[3] Sol[3] quasiSib[3] Do[4] etc...

Moralité :
- L'octave est très harmonieuse (multplication par 2/1=2)
... (La[3] : 440Hz donc La[4] : 440*2 = 880Hz )
- ensuite, la Quinte Juste (multiplication de la fréquence par 3/2)
... (La[3] : 440Hz donc Mi[4] : 440*(3/2) = 660Hz )
- Mais aussi sa soeur jumelle aussi : Sol-Do, la Quarte juste (multiplication par 4/3)
... (La[3] : 440Hz donc Re[4] : 440*(4/3) = 586.7Hz )
- puis la Tierce Majeure (multiplication par 5/4)
... (La[3] : 440Hz donc Do#[4] : 440*(5/4) = 550Hz )

I-1c) Rentrez dans les détails : la jungle des intervalles !

Rien qu'en Occident, il existe de nombreuses Systèmes qui détermine la hauteur des notes utilisables.
Pour un même La[3] de départ, à 440Hz par exemple, Pythagore dira à juste titre que le Mi[4] doit être 660Hz. En effet, physiquement, il y a une résonance, une consonance entre ces fréquences. C'est la Quinte Juste, la plus harmonieuse des quintes.
De proche en proche, la Quinte juste nous fait passer du Mi[4] au Si[4] , puis du Si[4] au Fa#[5] , puis Do#[6] Sol#[6] Ré#[7] La#[7] Fa[8] Do[9] Sol[9] Ré[10] La[10] .
La boucle est bouclée :D
Vous pensez tenir le bon bout, la quinte juste (multiplication de la fréquence pas 3/2) est très harmonieuse. Au cours de ce long trajet, vous avez obtenu les fréquences de chaque note, que vous pourriez étendre à n'importe quelle hauteur en multipliant ou divisant par 2 (octave).

Parti du La[3], notre note d'arrivée est censée être un La[10].
On a fait 12 quinte juste, donc la fréquence d'arrivée est 440*(3/2)^12 ~57088 Hz
Mais d'un autre point de vu, celui de l'octave, entre La[3] et La[10] on grimpe de 7 Octaves :
donc La[10] serait 440*2^7 = 56320 Hz

ERREUR !!
Les deux chemins ne donnent pas le même résultats. Les deux principes de consonance, quinte juste et octave, ne peuvent donc pas cohabiter.

La moralité de cette partie est que,
sur une grande étendue, on ne peut pas avoir le beurre (octave) et l'argent du beurre (quinte juste), et encore moi le sourire de la crémière (tierce Majeure). En pratique, une échelle sonore garde l'octave, et ne donne que des approximations des autres intervalles.

Ce problème s'applique à tous les instruments qui ne peuvent que jouer des hauteurs de son prédéfinies : les violes et le trombone à coulisse sont des veinards, Ils peuvent jouer toutes les hauteurs imaginables.

-Lisière de la Jungle-
Il n'est pas indispensable de tout piger ici. Si vous voulez rigoler, voici le tableau recensant les intervalles répertoriés en Occident.

Les intervalles de vos rêves
(Et encore la liste, après 44 spécimens, n'en est qu'aux sixtes !)

I-1d) Sortez le la jungle : les joies du Tempérament

Afin d'avoir une dissonance légère mais également répartie, Werckmeister en 1691 a opté pour deux choix :
L'octave naturelle reste la référence, et elle se divise en 12 demi-tons dits "tempérés", qui correspondent à une multiplication de la fréquence par 2^(1/12) (racine douzième de 2)
ainsi, 12 secondes mineures sont effectivement égale à une octave.

Hélas, seules le violoniste sais encore ce qu'est une belle Quinte juste...
Et d'ailleurs, retenez que le tempérament n'est qu'un jambe de bois pour permettre au pianiste (en autres) de jouer.
Un bon musicien se doit de garder à l'esprit cela.
Pour l'heure, je n'ai jamais vu de logiciel proposant un autre système que le système tempéré; mais ça me fait rêver de composer qqch de puissant et physiquement juste...
Dernière édition par Setzer le Jeu Juil 24, 2008 1:37 pm, édité 2 fois.
Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 6ème(5ème)
Participations 2024 : 0(45)


Messages: 3036
Inscription: Mar Nov 07, 2006
Localisation: Shanghai, Chine

Messagede Setzer » Sam Oct 13, 2007 1:17 am

I - 2 ) La Gamme et ses Degrés

I-2 a) - Vers la Gamme

Un SYSTEME est l'ensemble des hauteur de notes que l'on s'autorise à utiliser.
.....Par exemple en Occident, un pianiste utilise le systeme Dodécaphonique tempéré : il dispose des 12 touches noires et blanches, réparties dans une octave.
Les violonistes et d'autres disposent du systeme Dodécaphonique naturel :
ils savent distinguer un Do d'un Si# et d'un Rebb, du coup, dans une octave, ils disposent d'à peu près 36 hauteurs différentes.
Plus rassurant, le systeme Pentaphonique chinois autorise seulement à utiliser 5 hauteurs ,
et le systeme grec ancien (mais non moins ultime 8) ) d'Aristoxène, 7.

Un MODE est une sélection quelque notes d'un systeme donné, auquelles le compositeur se limitera.
.....Par exemple, le mode Dorien en Ré ne garde que Ré Mi Fa Sol La Si Do des 12 notes du piano contenues entre deux Ré consécutifs.

La GAMME est la succession des notes d'un mode, classée dans l'ordre croissant ou décroissant des hauteurs.
En pratique, on peut confondre "gamme" et "mode".

- Un mode (ou gamme) peut se décliner à toutes les hauteurs :
on peut réciter la gamme de Do Majeur, puis celle de Ré Majeur...
- Au final, ce qui caractérise un mode c'est juste l'intervalle séparant ses diférentes notes.
.....Par exemple, le mode Majeur (ou Ionien) se caractérise par la succession: ton, ton, demi-ton, ton, ton, ton, demi-ton.
Mode Dorien : ton, demi-ton, ton, ton, ton, demi-ton, ton.
/tatata compris ?


I-2 b) - Les Tonalités

C'est l'association d'une
- indication de mode, et de
- la note de départ, de base.
.....Exemple, "La Majeur" defini clairement la série : La Si Do# Ré Mi Fa# Sol#
je dis "Ré Majeur", vous dites Ré Mi Fa# Sol La Si Do# Ré /harpe
je dis "Mi Majeur", vous dites Mi Fa# Sol# La Si Do# Ré# Mi :harpe:
avec "Mi Phrygien", ça fait : Mi Fa Sol La Si Do Ré Mi /harpe

I-2 c) - Les Degrés de la gamme

La plupart des modes occidentaux, dont les 7 modes grecs, comportent 7 notes dans une octave.
Chacune d'elle a un nom suivant son rang.
La n°1 est celle qui donne le nom de la tonalité ( Do pour Do majeur)

......Pour Do Majeur :
Degré I----------Do---------Tonique
Degré II---------Ré---------Sus tonique
Degré III--------Mi---------Médiane
Degré IV---------Fa---------Sous Domiante
Degré V----------Sol--------Dominante
Degré VI---------La---------SurDominante
Degré VII--------Si----------Sensible

"la dominante de la gamme de Do Majeur est Sol."
"la dominante de la gamme de Ré Majeur est La."

- Quand on parle des degrés, on peut abbréger les noms en donnant juste le rang, en chiffres romains.
- D'après ce que j'ai écrit sur les causes physiques de la consonnance, le degré I, V puis IV sont le noyau dur. Ils forment le squelette harmonique ultra consonnant.
Si vous cherchez à composer un truc un peu médiéval traditionel, c'est la base incontournable.
Dernière édition par Setzer le Sam Oct 13, 2007 1:21 am, édité 1 fois.
Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 6ème(5ème)
Participations 2024 : 0(45)


Messages: 3036
Inscription: Mar Nov 07, 2006
Localisation: Shanghai, Chine

Messagede Setzer » Sam Oct 13, 2007 1:19 am

I 3 - Les Accords et leurs notations

I-3 a) Methode de construction

Un accord est un ensemble de plusieurs notes jouées simultanément.

C'est juste une commodité personelle de notation, mais je vous propose d'écrire les accords entre crochets :
.....accord de DoM : [Do Mi Sol]

Des lors, on peut dire qu'il y a deux grandes écoles pour former un accord :

- -Celle des Quartes, la plus ancienne. La quinte juste est l'un des piller de l'harmonie traditionelle.
(et symétriquement, la quarte juste : car la Quinte J. Ré La, devient Quarte J. La Ré; d'où la même saveur que ces harmonies ont.)
Pour former un accord par Quartes(ou Quinte), on place la note de base, Ré par exemple, puis sa quinte supérieure La, et puis au choix, la quinte de La : Mi, en ensuite la Quarte Sol.
[Ré Sol La Mi], ou [Ré La Mi Sol]...
Laissez sonner et faites votre marché !

- -Celle des Tierces, plus tardive, apparentée à une tradition anglosaxone. Vous empilez des tierces l'une sur l'autre :
Ré (la base),
puis Fa (tierce majeure si on veux un accord majeur),
puis La (choisir une première tierce min, et une deuxième Maj assure d'avoir une Quinte entre la note de base et la 3me note de l'accord. Ré-La C'est la garantie d'une grande consonnance)
après, Do (on a monté d'un tierce min)
encore, Mi (on monte d'une 3ce Maj)
eventuellement Sol (avec une 3ce min)
Avec cette methode, on forme tous les accords usuels de l'harmonie classique.


I-3 b) Notation


.....prenons un exemple : Do m7M
La note de base est : Do
La première tierce est mineure : Do Mib
Il n'y a aucune indication particulière concernant la quinte, donc elle est juste, car c'est le plus naturel.
La quinte juste : Do Sol
La septieme est Majeure Do Si
d'où Dom7M : [Do Mib Sol Si] (aussi noté DomM7, mais c moche)

DoM : [Do Mi Sol]
----Franc et clair, basique, peut signifier plein de chose
Dom : [Do Mib Sol]
----Affligé et mélancolique, à significations multiple lui aussi.
Do7 : [Do Mi Sol Sib]
----Astucieux et vif
DoM7 : [Do Mi Sol Si]
----Paisible et vaste
Dom7 : [Do Mib Sol Sib]
----Petit frère mineur du 7M
Dom7M : [Do Mib Sol Si]
----Soit intriguant (seul), soit lyrique et tendre (précédé de Do7M par exemple)
Do dim : [Do Mib Solb] accord Diminué : tièrce mineure et quinte diminuée. Aussi noté "o" en jazz : Doo, Réo...
----Instable et énergique
Do7dim : [Do Mib Solb La]
----Tragique et passioné


Do sus4 : [Do Fa Sol] "sus4" signifie qu'on substitue à la tièrce la quarte. On ajoute donc la Quarte Juste partant de Do.
----Squelette harmonieux appelant un M ou bien m
DoM4 : [Do Mi Fa Sol]
----...
Dom4 : [Do Mib Fa Sol]
....
Do add9 : [Do Sol Ré] on ajoute la Neuviemme en partant de Do
----Squelette harmonieux
DoM add9 : [Do Mi Sol Ré] je note parfois DoM9
----Plus posé et doux que le M simple
DoM7 add9 : [Do Mi Sol Si Ré]
----Plus coloré que le 7M
DoM7 sus9 (tierce substituée par neuvième) : [Do Ré Sol Si]
----Accord fétiche de Sakimoto, traditionel et adouci
...
Do #4 : [Do Fa# Sol] Accord de Quarte Augmentée : couleur lydienne en vue !
DoM#4 : [Do Mi Fa# Sol]
----Dansant et dynamique !
DoM#4add9 : [Do Mi Fa# Sol Ré]
----Dynamisme adouci par la 9em
Do7sus4+ : [Do Mi Fa# Sol Sib]
----Dynamisme renforcé par la 7me
...
Do5+ : [Do Mi Sol#] Accord augmenté : tièrce majeure et Quinte augmentée
----Mystérieux et grandiose (Sakimoto)
Domb6 : [Do Mib Sol Lab]
----Grave et étrange (JENOVA)
Dom6 : [Do Mib Sol La], peut être aussi vu comme un Sol7 diminué deux fois !
----Romantique lyrique, annonce un SolM
Dob5M7 (sans quinte) : [Do Mi Sol# Si]
----Pathétique et mystérieux


Vous pouvez voir que les notations que je connais sont encore insuffisantes pour tout décrire.
Certaine pourraient être améliorée, et d'autre sont peut être incorrect.
N'hésitez pas à intervenir /roll
La version entre crochet reste fiable pour être compris.
D'autant plus que les notations ci dessus de rendent pas compte des renversement dans lesquel l'accord est...


I-3 c) Préciser la note de basse

Quand on joue un accord, il peut souvent être très expressif et intéressant d'ajouter une note de basse étrangère à l'accord. Par exemple Do = [Do Mi Sol], et on peut jouer à la basse "Ré". Le résultat donne les accords que j'ai utilisés pour le début de ma compo à la Nocta18 "Ville en sucre"
La notation pour ces importants détails est : DoM/Ré. On peut ainsi avoir Lam7/Si, DoM/Sib etc...


I-3 d) Notes sur les Renversements


Chaque accord peut être joué dans différents renversements, qui informe, en quelque sorte sur l'ordre dans lequel apparaissent les différentes notes.

Si la note la plus grave est la tonique de l'accord, c'est l'état fondamental.
Si la note la plus grave est la deuxième note de l'accord fondamental, on dit qu'on est en premier renversement.
Si c'est la troisième, on passe en deuxième renversement.

.....Pour DoM :
Etat fondamental [Do Mi Sol]
Premier renversement [Mi Sol Do Mi Do Mi Sol] (on regarde juste le Mi, la + grave)
ou bien [Mi Do Do Sol Do Mi]
..
et deuxième : [Sol Do Sol Do Mi Sol]

voilà le principe.
Il existe des notations complexes pour exprimer chaque renversement, mais c'est relou, accessoir, et de toute façon, je les connais pas ! :prrt:
Dernière édition par Setzer le Dim Mai 24, 2009 7:55 pm, édité 1 fois.
Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 6ème(5ème)
Participations 2024 : 0(45)


Messages: 3036
Inscription: Mar Nov 07, 2006
Localisation: Shanghai, Chine

Messagede Setzer » Sam Oct 13, 2007 1:24 am

après une première partie sur les notations, vocabulaires et formalismes
j'ai la joie de passer enfin à la partie "musicalement enrichissante" de l'exposé !

II : Revue des modes

II - 1) Recensement de Modes
Au programme : les 7 modes grecs, 7 modes altérés, 7 modes du système Majeur Harmonique et 7 du système mineur Harmonique, puis 4 modes à transpositions limités et quelques pentaphoniques cultes :)
Alors, c'est paaaarti ! /tgtlm

II-0 Remarques Générales

Théoriquement, il existe une quasi infinité de modes différents : rien que sur l'échelle tempérée, avec nos 12 sons, on peut construire des modes à 9 notes, 8 (plus courants), 7 (très courants),
6 notes (courants), ( 5 notes ou "pentaphoniques"), (4 notes, rares)... 3 (là, la théorie s'éloingne de la réalité !), 2 (un peu de sérieux, voyons...)

Rien que pour les modes "heptaphoniques" (7 notes), si on cherche ceux qui font intervenir uniquement des secondes Maj ou min entre leurs degrés, j'ai calculé qu'il en existe 21.
Curieux de ce nombre relativement petit, je les ai tous vérifiés systématiquement.
On retrouve alors les 7 modes grecs (devenus plus tard les modes du plain chant grégorien)
puis une autre série de 7 modes, formant le "système Mélodique mineur",
et enfin, une autre série de 7, beaucoup plus dissonante.

On peut en effet juger de la consonnance d'un mode par des test systématiques:
-- existe il un degré séparé de la tonique par une quinte Juste ? (appelé alors "Dominante")
Si oui, ce sera un atout de posséder une telle colonne vertébrale harmonieuse.
-- pareil, pour la quarte Juste ?
Dans le mode Ionien-Majeur, cette colonne est [Do Fa Sol] pour un DoMajeur.
-- ensuite, on regarde les "tensions": une note qui viendrait taquiner un degré stable.
Par exemple, un degrés juste un demi ton en dessous de notre Dominante. Ce degré "juste à coté de la plaque" tendra vers son voisin équilibré; cette tension dynamise le mode, lui donne de l'energie. .....
Prenons l'exemple du DoLydien : [Do Sol] est la base harmonieuse, et Fa# vient tirer sur le Sol, dans un dissonance qui fait tout le charme et la vigueur de ce mode.


II-1-a) Revue des 7 modes du système Majeur Mélodique
les incontournables modes grecs !

On parle de "système ionien" en référence au mode Ionien. Le terme système désigne la série de 7 modes qu'il génère. En effet, une fois le mode Ionien donné ( ou "Majeur": gamme de DoMajeur : Do Ré Mi Fa Sol La Si)
On peut déduire 6 autres modes en démarrant du degré II (gamme de Ré Dorien : Ré Mi Fa Sol La Si Do), puis III (gamme de Mi Phrygien), IV, V etc... Ainsi, les 7 modes générés sont un peu cousins, avec des ambiances proches et de grandes affinités harmoniques.

Parfois, quand on ne sait pas comment nommer un mode, on peut utiliser ce principe en disant :
Dorien = "mode II du Ionien",
Phrygien = "mode III du Ionien",
etc....
Pour les modes grecs, chacun peut être appelé "mode de Do", "de Ré" etc.... car il peut être obtenu en jouant les touches blanches du piano de Do à Do, Ré à Ré etc...
Code: Tout sélectionner
NB : Avant de me lancer dans le recensement des 7 modes du système Majeur Mélodique, je vous annonce qu'on verra 4 grands systèmes :
- Majeur Mélodique
- mineur Mélodique
- mineur Harmonique
- Majeur Harmonique
Chacun à 7 modes, et il y a pleins d'affinités entre eux !

Pour chacun, j'ai donné :
-- la gamme associée au mode, en tonalité de Do
-- en bleu, les notes pour une base harmonieuse
-- en jaune, celles caractéristiques du mode : les notes de "saveur", ou "d'identité".
-- en dessous de la gamme associée au mode, j'ai inscrit les intervalles entre les degrés. Cette combinaison est unique pour chaque mode.

(quand même, c'est agréable de pouvoir utiliser tout ce vocabulaire... ça vallait le coup non ?)

Ionien
Très "ordinaire", voici notre majeur.
C'est un mode tardif, moins naturel que les autres.
Mixolydien avec sensible.
Il peut parler avec plus d'enthousiasme encore que de Mixolydien.
Image

Dorien
Le roi des modes, le plus consonnant.
Il évoque clairement une grande sérénité empreinte de noblesse.
Image

Phrygien
Voici "l'espagnol". Typique avec son demi ton entre les degés I et II.
Ils raconte plutot du mystère, un récit épique et profond.
Style romance espagnole épicée. Il est tentant de changer sa tierce mineure en Majeure au cours d'un morceau, pour avoir un bel effet d'éclat torréador ! (changer Mib, en Mi, pour un mode de Do Phrygien) Typiquement, en tonalité de Mi Phrygien, on fait "Mim, FaM, SolM, FaM, MiM !"
Image

Lydien
Mon favori ! Voici le plus dynamique de tous.
C'est l'Ionien dont on a augmenté la quarte. Cette quarte augmentée porte tout l'enthousiasme du mode.
Evoque de la vie, presque avec naïveté. Il danse, et sa sensible Si adouci le tout.
Image

Mixolydien
Le frère Majeur du Dorien.
Lui aussi est calme et grand, mais plus dynamique que le Dorien.
C'est le mode majeur auquel on a retiré sa sensible Si pour une sensible Sib, et voilà qui adouci. /roll
On peut aussi le voir comme le Dorien dont la tierce mineure est devenue Majeure.
Image

Eolien
Aussi appelé "mode mineur mélodique descendant", ou "mineur naturel".
C'est un mineur plus douloureux que les Dorien ou Phrygien : il porte une tension entre ses degrés V et VI.
De ce fait, on peut "faire tenir dans ce mode" l'accord FF7-JENOVA, [Do Mib Sol Lab].
Image

Locrien
Celui là est carrément inutilisé : il ne possède pas de Quinte Juste.
Autrement dit, cet organisme n'était pas "viable" à l'antiquité ou la consonnance est la regle.
Uematsu l'utilise pour l'intro de FFIX-LastBattle.
Image

_______________________________
Dernière édition par Setzer le Dim Juil 13, 2008 10:14 am, édité 10 fois.
Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 6ème(5ème)
Participations 2024 : 0(45)


Messages: 3036
Inscription: Mar Nov 07, 2006
Localisation: Shanghai, Chine

Messagede Christophe » Sam Oct 13, 2007 11:52 am

Ouaiiiiis, on va ouvrir un WIKI les gars !! Fabuleuse idée que je mettrai en place après avoir terminé le nouveau site Noctaventures en dure et longue *edit*Préparation !
Dernière édition par Christophe le Sam Oct 13, 2007 6:13 pm, édité 2 fois.
Le Boss
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 2ème(26ème)
Participations 2024 : 0(14)


Messages: 804
Inscription: Dim Nov 05, 2006
Localisation: Paris

Messagede MidnightSon » Sam Oct 13, 2007 3:08 pm

cmb
Life is Hard. Drinkin' is easy... Ghöörg pour vous servir.
---
I'm not an alcoholic ! I'm a drunkard !
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 29ème(88ème)
Participations 2024 : 0(2)


Messages: 40
Inscription: Lun Avr 16, 2007
Localisation: Lyon 2

Messagede Shadoko » Sam Oct 13, 2007 8:02 pm

/einh
Flûte à nez
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 7ème(6ème)
Participations 2024 : 0(38)


Messages: 1030
Inscription: Sam Mar 24, 2007
Localisation: Montpellier

Messagede Setzer » Lun Oct 22, 2007 5:41 pm

II-1-b) Affinités entre les modes du système Majeur Mélodique

J'ai donné ci-dessus la liste des modes en suivant l'ordre intuitif : mode de Do, mode de Ré, Mi, Fa etc...
Mais à l'usage, on se rend compte qu'on obtient un dégradé cohérent entre les émotions si on trie ces modes de quarte en quarte :
Code: Tout sélectionner
Lydien : _____mode de Fa____200% "Majeur"____avec tension forte
Ionien : _____mode de Do____100% "Majeur"____avec tension modérée
Mixolydien :__mode de Sol___50% "Majeur"_____paisible
Dorien : _____mode de Ré____50% "mineur"_____paisible
Eolien : _____mode de La____100% "mineur"____avec tension modérée
Phrygien : ___mode de Mi____50% "diminué"____avec tension forte
Locrien : ____mode de Si____100% "diminué"___avec tension extrême ! 



On peut retrouver cet ordre en se fiant à l'atmosphère dégagée par chacun, mais il y a aussi une autre approche très importante qui est celle des "Affinités par demi-ton" !
Heureusement, ces deux approches donnent le même résultat.
Code: Tout sélectionner
Du Lydien au Ionien ______: abbaisser le degré IV d'un demi ton
Du Ionien au Mixolydien___: abbaisser le degré VII d'un demi ton
Du Mixolydien au Dorien___: abbaisser le degré III d'un demi ton
Du Dorien au Eolien_______: abbaisser le degré VI d'un demi ton
Du Eolien au Phrygien_____: abbaisser le degré II d'un demi ton
Du Phrygien au Locrien____: abbaisser le degré V d'un demi ton
et enfin :
Du Locrien au Lydien______: abbaisser le degré I d'un demi ton

Mais abaisser la tonique, c'est un immense chamboulement ! On passerait par exemple de Si Locrien à Sib Lydien. Un point de vue plus correct est de considérer que tout les autres degrés (II, III, IV, V, VI et VII) ont été montés d'un demi ton. Ainsi, le Si Locrien devient un Si Lydien, et on comprend mieux pourquoi les deux atmosphère sont si différentes !

Je concluerai en notant que le système Majeur Mélodique est unique à proposer autant d'affinités entre ses modes.
Dernière édition par Setzer le Dim Juil 13, 2008 10:16 am, édité 2 fois.
Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 6ème(5ème)
Participations 2024 : 0(45)


Messages: 3036
Inscription: Mar Nov 07, 2006
Localisation: Shanghai, Chine

Messagede alex92 » Lun Oct 22, 2007 6:03 pm

MidnightSon a écrit:cmb


dure et longue PREPARATION, tu bandes mou ? /vouala
Otaku
Avatar de l’utilisateur
 
Classement 2024 : 13ème(33ème)
Participations 2024 : 0(13)


Messages: 348
Inscription: Lun Nov 06, 2006
Localisation: Tokyo

Suivante

Retourner vers Théorie Musicale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité